Comme chaque début de semaine, je vous propose de retrouver l’ensemble de mes actualités de la semaine dernière via ce résumé en ligne : accueil de ministre en circonscription, travaux en commission, échanges à ma permanence parlementaire de Livry-Gargan, rencontre avec des acteurs associatifs du département, etc.

Lundi, la journée a commencé sous le signe du Service National Universel, dit SNU.

Aux côtés du maire de Vaujours, Dominique Bailly, nous avons accueilli Sarah El Haïry, la Ministre de la Jeunesse et de l’Engagement, au Centre SNU situé au Lycée Fénelon pour un temps d’échange avec les jeunes et les équipes concernées.

Dans ce centre, sont réunis 72 jeunes ,venus de toute l’Ile de France, engagés autour du sport, du développement durable et des valeurs citoyennes et républicaines telles que l’ égalité femme-homme et l’inclusion ou le handicap.

C’est un bel exemple de travail de cohésion territoriale où plusieurs acteurs se sont associés (éducation nationale ,associations, service civique, etc.).

Tony Estanguet qui préside le comité « Paris 2024 » ainsi que Marie Barsacq qui dirige « Impact & Héritage » chez « Paris 2024 » nous ont aussi honorés par leur présence. Ils travaillent de concert avec les acteurs de terrain du monde sportif pour que les jeunes puissent être inclus au projet des JO de 2024 et à son héritage. Occasion de signer le lancement des missions de service public labellisées Génération 2024: 10000 missions par an!

L’engagement des jeunes est l’affaire de tous et le Service national universel est un outil essentiel pour un renouvellement citoyen des jeunes pour et par le sport.

L’après-midi, je me suis rendu à ma permanence parlementaire de Livry-Gargan. L’occasion de faire le point avec mes équipes sur les dossiers en cours et également d’échanger avec des habitants des villes de notre circonscription sur différents sujets, aussi bien locaux que nationaux.

Pour rappel, mes équipes et moi-même nous tenons à votre disposition pour vous recevoir sur rendez-vous uniquement en raison du protocole sanitaire en vigueur. N’hésitez à nous contacter: par mail permanence.stephaneteste@gmail.com ou par téléphone 01 41 54 69 48.

Mardi, j’ai participé au moment convivial organisé par Olivier Klein, maire de Clichy-sous-Bois pour remercier les enseignants de leur engagement, et ce davantage encore en cette période si compliquée. Ce fut également l’occasion d’honorer ceux qui sont amenés à quitter la commune.

J’ai ensuite regagné ma permanence parlementaire en circonscription pour y poursuivre mes échanges avec les habitants qui avaient pris rendez-vous. J’y ai également suivi à distance, par visio-conférence, des échanges et réunions qui se déroulaient à l’Assemblée Nationale, notamment la réunion hebdomadaire qui réunit les députés de la majorité présidentielle. 

Mercredi, j’ai regagné l’Assemblée Nationale pour y participer à différentes réunions :

  • avec le président de la commission des affaires culturelles et mon  collègue coprésident du groupe de travail JOP24, échanges avec le président de la cour des comptes dans le cadre du suivi des jeux olympiques
  • table ronde, toujours en commission des Affaires culturelles et de l’éducation
  • débats en hémicycle

A noter, cette journée a été marquée par la présentation en conseil des ministres, d’un projet de loi relatif à la stratégie 2020-2022 sur la protection des enfants, initié par le secrétaire d’État en charge de l’Enfance et des Familles, Adrien Taquet en 2019 et qui sera déployé sur le territoire, via une contractualisation entre l’État et les départements.

Fruit de plusieurs mois de concertation avec les représentants des familles et des enfants, des travailleurs sociaux et des départements, cette stratégie a pour objectif d’améliorer le quotidien des enfants, de lutter contre les violences commises contre les enfants, y compris en institution, de lever les réglementations inadaptées qui limitent les capacités d’action des professionnels et de répondre au déficit de coordination entre les différents intervenants. Depuis la loi de décentralisation de 1983, la protection de l’enfance est une compétence confiée aux conseils départementaux.

Toutefois, cette politique fait aussi intervenir les services nationaux et territoriaux de l’État, reposant sur un ensemble de mesures judiciaires, éducatives et sanitaires.

Le reste de la semaine a été organisée entre différents rendez-vous en circonscription et des réunions par visio-conférence, notamment un temps d’échange avec Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, sur la réforme de la haute fonction publique.

Samedi, j’étais présent aux Ateliers Médicis, de Clichy-sous-Bois et de Montfermeil. Bravo aux équipes engagées et qui permettent de faire vivre la culture, le partage et la convivialité avec l’organisation de concerts, danse, cirque, ciné , expositions, etc.