Comme chaque début de semaine, je vous propose de retrouver l’ensemble de mes actualités de la semaine dernière via ce résumé en ligne : travaux en commission, débats et votes à l’Assemblée nationale, échanges à ma permanence parlementaire de Livry-Gargan, etc.

Lundi, la journée a commencé par des rendez-vous à ma permanence parlementaire de Livry-Gargan pour y échanger avec des habitants, associations et commerçants des villes de notre circonscription.

J’ai ensuite participé à un temps d’échange avec Roselyne Bachelot, ministre de la Culture.

Puis j’ai regagné l’Assemblée nationale pour y suivre travaux et échanges à l’agenda parlementaire :

  • sur le projet de loi relatif à la régulation et à la protection de l’accès aux œuvres culturelles à l’ère numérique
  • sur le projet de loi Bioéthique, travaux qui se sont terminés tard dans la soirée. Pour rappel, ce projet de loi a fait l’objet d’une large concertation en amont à travers les travaux des états généraux de la bioéthique en janvier 2018 et de la mission d’information parlementaire relative à la loi bioéthique en janvier 2019, vise à actualiser et à faire évoluer les dispositions du droit relatives à l’éthique de la biologie, de la médecine et de la santé. Ce projet vient donner un accès plus large à plusieurs techniques médicales et accorder de nouveaux droits particulièrement attendus, tout en définissant les limites que notre éthique collective et l’état de la connaissance scientifique nous dictent.

Mardi, j’étais présent à l’Assemblée nationale pour les habituels travaux du mardi   :

  • Réunion de groupe des parlementaires de la majorité présidentielle
  • Questions au Gouvernement
  • En commission Culture et Education : audition du CSA
  • Débat sur le texte bioéthique qui comme la veille se sont poursuit jusque tard dans la soirée

Mercredi nous avons entamé une nouvelle étape du calendrier de retour progressif à la vie normale. Ainsi, en soutien du monde du sport, avec une vingtaine de collègues, nous avons passé la matinée dans une salle de fitness de notre département.

Par ailleurs, ce fut l’occasion de rappeler certaines des propositions que nous portons pour ce milieu : réduire la TVA sur la pratique sportive à 10% pour atteindre un objectif de 3 millions de pratiquants supplémentaires.

L’écosystème du sport français, c’est notamment plus de 300 000 clubs fédérés et associations qui accueillent 17 millions de licenciés, 3 millions de bénévoles et 70 000 emplois dans les loisirs sportifs marchands, dont 4.500 salles de Fitness.

J’ai ensuite regagné l’Assemblée nationale :

  • Audition à huis clos de Gilles Pelisson, président du groupe TF1, et de Nicolas de Tavernost, président du groupe M6, dans le cadre du projet de fusion TF1/M6. J’ai co-présidé cette audition avec mon collègue Roland Lescure, président de la commission des affaires économiques.
  • Présidence de la commission consacrée à la loi en faveur de l’engagement associatif

Jeudi, j’ai regagné ma permanence parlementaire pour y échanger avec des habitants sur des sujets aussi bien locaux que nationaux. Puis j’ai participé à la réunion sur la mission d’information sur les droits de diffusion audiovisuelle des manifestations sportives.

Vendredi, la journée a été entièrement consacrée aux échanges sur le projet de loi bioéthique à l’Assemblée nationale.

Samedi a commencé par la visite des puces de Saint-Ouen dans le cadre de la campagne des élections régionales qui se dérouleront les dimanches 20 et 27 juin.

Je me suis ensuite rendu à l’école Fénelon (Vaujours) pour y assister à un double événement venant annoncer la fin de l’année scolaire : exposition et concert

La journée s’est terminée par le meeting de campagne de Laurent Saint-Martin candidat de la majorité présidentielle pour les élections régionales avec lequel je suis candidat.