Comme chaque début de semaine, je vous propose de retrouver l’ensemble de mes actualités de la semaine dernière via ce résumé en ligne : travaux en commission, échanges à ma permanence parlementaire de Livry-Gargan, etc.

Avant de rentrer dans le détail de ce résumé, j’aimerais revenir avec vous sur le déplacement officiel du Président de la République au Rwanda et son discours prononcé au Mémorial du génocide perpétré contre les Tutsis. Pour rappel, Emmanuel Macron s’est rendu la semaine dernière à Kigali, où il a prononcé une allocution et échangé avec le président rwandais Paul Kagamé. Jusqu’alors, les relations avec le Rwanda s’étaient limitées à des sujets transversaux comme le numérique ou la santé. Cette relation prend désormais un nouveau tournant : grâce aux avancées mémorielles permises par la commission Duclert en France, et le rapport Muse au Rwanda, de nouvelles perspectives peuvent s’ouvrir pour des mémoires apaisées et une relation franco-rwandaise renouvelée. Je salue l’engagement de notre Président dans sa volonté d’en finir avec les conflits mémoriels qui trop souvent ont fait de notre histoire un frein à la construction d’un futur apaisé et partagé avec certains pays.

La semaine a commencé à l’Assemblée nationale par différents travaux et diverses réunions dont :

  • Réunion de travail sur la mise en place du plan de relance, notamment dans notre département qui a été durement frappé par la crise sanitaire
  • Réunion de groupe des députés de la majorité présidentielle
  • Commission interne Culture & Education dont je suis vice-président
  • Séance de Questions au Gouvernement et vote en séance du projet de loi portée par Eric Dupond-Moretti «confiance dans la justice» : le texte a été adopté, en première lecture, par 342 pour, 105 voix contre, et 96 abstentions.

Mercredi, je me suis rendu au centre de vaccination du Raincy en compagnie du Maire Jean-Michel Genestier. Rien que sur ce centre : ce sont plus de 2 400 vaccinations par semaine avec une montée en puissance progressive et plus 300 personnes vaccinées chaque jour. Un bel exemple de coordination des personnels soignants et administratifs, de la Mairie et de l’Etat. Pour rappel, 4 des 6 villes de notre circonscription ont désormais un centre de vaccination. Je profite donc de ce temps pour remercier à nouveau le ministère de la santé et le préfet auprès desquels j’ai beaucoup insisté pour relayer la demande du maire et qui ont donné leur feu vert à ce centre parfaitement organisé de bout en bout de la chaîne

La journée s’est poursuivie en compagnie du Maire Jean-Michel Genestier avec qui nous avons fait une visite de soutien et remerciements  aux soldats de l’opération Sentinelle, basés au Raincy. Ces forces de l’Armée de terre assurent une mission quotidienne de sécurité sur différentes zones de notre département sur un triptyque «  surveiller- protéger – dissuader ».

Jeudi, j’ai été ravi d’avoir accueillir au collège Romain Rolland de Clichy-sous-Bois avec Olivier Klein, Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances.

Dans le prolongement des mesures déjà prises par le Gouvernement et après une première expérimentation menée en 2020 auprès de collégiennes et lycéennes de l’académie de Lille, la ministre déléguée auprès du Premier ministre renforce le combat mené pour l’accès de toutes les jeunes filles aux protections hygiéniques en poursuivant le déploiement d’expérimentations dans cinq nouveaux départements : les Alpes-Maritimes, les Ardennes, les Landes, la Réunion et la Seine-Saint-Denis.

La précarité menstruelle constitue un enjeu important de santé publique et de solidarité. Elle concerne en France près de deux millions de femmes dont l’accès aux protections hygiéniques est difficile ou impossible pour des raisons avant tout financières. Ce fléau touche notamment les jeunes filles. Chaque année, ce sont ainsi près de 130 000 collégiennes ou lycéennes qui manquent l’école régulièrement. Ce faisant, la précarité menstruelle constitue une cause importante d’absentéisme voire de déscolarisation.  5 millions d’euros pour aider les jeunes femmes en situation de précarité menstruelle. 

Vendredi, j’étais présent à ma permanence parlementaire de Livry-Gargan avec des habitants des villes de notre circonscription qui souhaitaient échanger sur différents sujets, aussi bien locaux que nationaux. Pour rappel, mes équipes et moi-même nous tenons à votre disposition pour vous recevoir sur rendez-vous uniquement en raison du protocole sanitaire en vigueur. N’hésitez à nous contacter: par mail permanence.stephaneteste@gmail.com ou par téléphone 01 41 54 69 48.

En début d’après-midi j’ai participé à l’échange téléphonique organisé par le préfet de notre département sur le suivi de la campagne de vaccination dans nos villes.

Ce weekend, je me suis rendu à Livry-Gargan pour y saluer l’initiative de l’association Mare Barois et son président Alexandre Lemaire en partenariat avec Aimants club Pavillons 93: pêche à l’aimant pour nettoyer le lac Sévigné. Une initiative environnementale à encourager, dupliquer et renouveler! Bravo pour leur engagement au service de la communauté.