Comme chaque début de semaine, je vous propose de retrouver l’ensemble de mes actualités de la semaine dernière via ce résumé en ligne : échanges à ma permanence parlementaire avec des habitants de la circonscription, commémorations, rencontre avec les élus de nos villes, travaux et réunion en commission à l’Assemblée nationale, vote à l’Assemblée nationale, , etc.

Lundi, j’étais en début de matinée à l’école La Fontaine au Raincy, l’occasion d’échanger avec les parents d’élèves et de leur remettre mon document bilan.

J’ai ensuite regagné ma permanence parlementaire de Livry-Gargan. L’occasion d’échanger avec vous sur différents sujets nationaux et locaux.

Pour rappel, mes équipes et moi-même nous tenons à votre disposition pour vous recevoir. N’hésitez à nous contacter: par mail permanence.stephaneteste@gmail.com ou par téléphone 01 41 54 69 48.

Mardi a été également une journée passée en circonscription :

  • Rencontre avec des parents d’élèves lors de l’entrée d’école à Thiers au Raincy.
  • Poursuite des rendez-vous à la permanence, notamment des riverains du lycée Henri Sellier.
  • Déjeuner de travail à l’hôpital de Montfermeil avec la direction et les élus locaux pour faire un tour d’horizon des difficultés quotidiennes et échanger sur la mise en œuvre des dispositifs du Ségur de la santé (revalorisation des salaires, augmentation des places en centres de formations pour les infirmiers et aides-soignants, investissement dans du matériel du quotidien, etc.).
  • Remise du label « Ville engagée contre le sida » par l’Association des Élus Locaux  contre le Sida (ELCS) à la ville de Ville de Livry-Gargan par Jean Luc Romero-Michel au maire Pierre-Yves Martin. Ce label récompense les actions concrètes de la ville concernant :
  • La prévention et la sensibilisation notamment sur le dépistage précoce,
  • La lutte contre la stigmatisation.

En fin de journée, le Président de la République lors d’une allocution télévisée a fait un point de situation sur différents sujets :

La crise sanitaire

La France a injecté en 10 mois plus de 100 millions de doses de vaccins, 51 millions de nos compatriotes sont complètement vaccinés et nous sommes un des pays les mieux protégés du monde. Nous remercions nos soignants et avons une pensée émue pour nos disparus. Pour autant, ce n’est pas terminé.

  • Covid-long. Des dizaines de milliers de nos concitoyens sont touchés.
  • Immunité collective. Il faudra vivre avec le virus et ses variants jusqu’à l’immunité totale de la population. Nous y parviendrons en continuant d’être au rendez-vous de la solidarité internationale.
  • 5ème vague en Europe. L’OMS a indiqué un regain de la pandémie sur le continent. La situation en France est plus favorable grâce aux efforts faits mais le taux d’incidence augmente (+40% en une semaine).

Nous devons poursuivre nos efforts et notre vigilance

  • Les personnes non-vaccinées doivent recevoir leurs premières doses pour avoir 11 fois moins de chances d’être en soins critiques et pouvoir se rendre librement partout.
  • Les personnes de +65 ans doivent à partir du 15 décembre justifier d’un rappel pour prolonger la validité de leur passe sanitaire.
  • Les personnes de 50 à 64 ans sont invitées à prendre rendez-vous pour recevoir leur dose de rappel, une campagne est lancée.
  • La vigilance reste de mise : port du masque à l’école, gestes barrières, contrôles du passe sanitaire, mesures locales.
  • Grâce à notre mobilisation, un traitement efficace contre les formes graves sera disponible à la fin de l’année.

Nous avons été au rendez-vous pendant la crise pour préserver notre pays et les plus fragiles. Nous devons prendre de nouvelles décisions pour rester maîtres de nos vies comme citoyens et maîtres de notre destin comme nation pour les années qui viennent.

  • Prêts garantis par l’Etat. Nous continuerons d’adapter nos réponses en fonction des besoins : les PGE seront garantis jusqu’en juin 2022.
  • Energie. Pour garantir l’indépendance énergétique de la France, nous allons relancer la construction de réacteurs nucléaires dans notre pays. Ces investissements doivent être à la hauteur de nos engagements.
  • Assurance chômage. À partir du 1er décembre, il faudra avoir travaillé au moins 6 mois dans les deux dernières années et justifier d’une recherche active pour être indemnisé.
  • Retraite. Dès 2022, pour préserver les pensions et l’équilibre du système, un débat aura lieu pour : repousser l’âge de départ, supprimer les régimes spéciaux, harmoniser les régimes privés et publics, s’assurer que personne ne perçoive une pension inférieure à 1000€.
  • Autonomie. La 5ème branche sera pleinement effective au 1er janvier.
  • Europe. C’est ensemble que nous parviendrons à relever les défis de demain, nous porterons une vision ambitieuse lors de la Présidence Française de l’Union Européenne.

Mercredi, j’ai regagné l’Assemblée nationale pour y participer à différentes réunions de travail, aussi bien en commission Culture et Education que dans l’hémicycle avec la suite des débats sur le projet de loi de finances pour 2022.

Jeudi nous avons commémoré le 103ème anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918.

L’occasion d’un hommage national à Hubert Germain, dernier compagnon de la Libération qui s’est éteint le 12 octobre dernier. Jusqu’au bout de sa vie il aura témoigné et fait vivre les souvenirs douloureux de cette guerre.

A travers ces commémorations et le port du bleuet de France, nous honorons la mémoire de nos héros. A ce titre, j’ai pu déposer une gerbe à Ville du Raincy et Ville de Livry-Gargan aux côtés des maires Jean-Michel Genestier et Pierre-Yves Martin et des élus, ainsi qu’à Clichy-sous-Bois où j’étais représenté.

Vendredi, j’ai passé la journée à l’Assemblée nationale pour y poursuivre nos travaux en cours. J’ai d’ailleurs pris la parole en hémicycle sur le sujet de la reconnaissance du statut des arbitres professionnels pour les aligner sur le régime des sportifs de haut niveau. Ce sujet est le fruit d’échanges avec le SAFE, syndicat des arbitres, initiés lors de l’examen de la loi Sport.

Samedi, j’ai participé à l’inauguration aux côtés de Pierre-Yves Martin du groupe scolaire Florence Arthaud à Livry-Gargan, qui permettra d’alléger les effectifs de l’école Danton.

Un très bel établissement, fonctionnel et lumineux qui sera un outil propice à la réussite des élèves. Ce sont ces derniers qui ont choisi le nom de cette navigatrice déterminée, première femme victorieuse de la Route du rhum, tragiquement décédée en 2015.

Merci à sa fille, présente à cette inauguration, pour ses mots touchants, emplis d’espoir et de volonté.

Un dimanche à votre rencontre sur le terrain :

  • Le matin au Raincy, au marché Résistance passage Hildevert, occasion de nombreux et riches échanges
  • L’après-midi à Livry-Gargan avec Pierre-Yves Martin et de nombreux élus pour la traditionnelle fête de la châtaigne organisée par l’association Ascop- Cravos Dourados  avec de belles danses folkloriques.