Comme chaque début de semaine, je vous propose de retrouver l’ensemble de mes actualités de la semaine dernière via ce résumé en ligne : travaux et réunion à l’Assemblée nationale, échanges à ma permanence parlementaire avec des habitants et associatifs de la circonscription, commémorations, etc.

Lundi, j’étais présent à ma permanence parlementaire de Livry-Gargan. L’occasion d’échanger avec des habitants des villes de notre circonscription sur différents sujets, aussi bien locaux que nationaux.  J’ai notamment pu échanger avec les parents d’élève de l’école maternelle Jacob 1 de Livry-Gargan.

Pour rappel, mes équipes et moi-même nous tenons à votre disposition pour vous recevoir sur rendez-vous uniquement en raison du protocole sanitaire en vigueur. N’hésitez à nous contacter: par mail permanence.stephaneteste@gmail.com ou par téléphone 01 41 54 69 48.

Le Premier ministre était présent mardi matin à la préfecture de Bobigny pour lancer l’expérimentation de la re nationalisation du RSA (Revenu de Solidarité Active) en Seine-Saint-Denis, qui concerne 90 000 bénéficiaires. Cette expérimentation ne se fait pas dans une démarche d’ingérence locale mais bien en lien direct avec le président du département, Stéphane Troussel.

Comme l’a rappelé Jean Castex « ce n’est pas la première fois que le sujet est évoqué, beaucoup l’ont dit et promis, nous le faisons! ».

Avec le plan État fort en Seine-Saint-Denis et le plan de relance, jamais un gouvernement n’aura autant investi dans notre département.

Ce dernier pourra ainsi investir davantage pour l’insertion qui doit redevenir un pilier de la politique sociale et aller chercher ceux qui sont loin du chemin de l’emploi.

Le reste de la journée a été consacrée à mes travaux habituels du mardi : notamment en  commission des affaires Culturelles et de l’Education, lors de laquelle j’ai interrogé Jean-Michel Blanquer sur le dédoublement des classes en CP, CE1 et grande section de maternelle ainsi que sur la pérennité dans le temps des programmes de réussite éducative. Cette commission fut également l’occasion de faire le point avec le Ministre sur la rentrée scolaire, le protocole sanitaire et le budget en hausse de l’enseignement scolaire. Retrouvez la vidéo de mon intervention via le lien suivant :  https://fb.watch/8hbZdCNwMY/

Mercredi, j’ai participé aux travaux liés à l’examen en commission de la loi sur les directeurs d’école, revenue du Sénat. Puis j’ai regagné l’hémicycle.

La fin de semaine a été marquée par différents temps forts :

  • Jeudi, après avoir participé à différents échanges et travaux parlementaires sur notamment la responsabilité pénale et sécurité intérieure, j’ai participé en fin de journée  au match caritatif entre l’équipe de France des députés et le Variétés Club de France. A cette occasion, 41 000€ ont été récoltés au profit de la Fondation des Hôpitaux.
  • Vendredi, la journée a commencé par des travaux sur la proposition de loi créant la fonction de directrice ou de directeur d’école dont l’examen en séance publique commencera à partir de mercredi 29 septembre. J’ai ensuite rejoint le maire de Clichy-sous-Bois, Olivier Klein, et quelques-uns de ses élus pour une visite de quartier. En fin de journée, j’ai participé au lancement de la saison culturelle au cinéma Yves Montand de Livry-Gargan par le maire Pierre-Yves Martin. Salle comble et comblée qui augure une belle saison en perspective.
  • Samedi a été la journée nationale d’hommage aux harkis. J’ai ainsi participé à l’hommage rendu à Vaujours avec le maire Dominique Bailly.  Sur ce sujet, il est à noter que depuis le début du quinquennat, Emmanuel Macron a ouvert un long chantier pour en finir avec les conflits mémoriels. Il ne s’agit pas de renier notre histoire, mais bien d’être capable de la regarder avec lucidité. En début de semaine, il s’est ainsi adressé aux harkis et leurs familles. Les harkis se sont engagés à nos côtes dans la guerre d’Algérie. Au lendemain de cette guerre, nous avons manqué à nos devoirs vis à vis de ces hommes, de ces familles.  Ainsi, sur demande du Président de la République, le Gouvernement portera prochainement un texte de loi de reconnaissance et de réparation quant aux Harkis. En tant que député, je prendrai toute ma part dans ces travaux.
  • Dimanche, je me suis rendu avec des militants de notre circonscription sur le marché de Chanzy pour échanger sur le bilan du quinquennat présidentiel.