Plus que quelques jours avant la rentrée des classes ! Ce moment, symboliquement fort, pour les enfants comme pour les parents, va être encore cette année un peu particulier car il sera évidemment très marqué par l’épidémie de la Covid-19. Nous l’aurons tous compris : l’objectif de cette rentrée 2021, comme celui de l’année passée, est d’accueillir tous les élèves dans un cadre serein, propice aux apprentissages et à la reprise de la vie collective. Afin de garantir la protection des élèves et des personnels, la rentrée doit être assurée dans le respect des règles sanitaires dans les écoles et les établissements scolaires.Afin de préparer au mieux cette rentrée, voici dans cet article les éléments présentés cette semaine par le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer.

Depuis 18 mois, la France, en maintenant ses écoles ouvertes (pays de l’Union européenne dans lequel les fermetures d’écoles ont été les plus courtes) a fait le choix de la jeunesse

Pour protéger élèves et personnels, un dispositif exceptionnel de gestion de crise a été mis en place :

  • 80 millions de masques distribués (dont 600 000 masques inclusifs).
  • Près de 8 millions de tests proposés pendant l’année 2020-2021 (antigéniques et salivaires).
  • 26 millions d’autotests distribués aux personnels et lycéens depuis le 26 avril 2021.

Et pour assurer la continuité pédagogique lorsque cela était nécessaire, de nombreux outils :

  • Ma classe à la maison (plus de 11 millions de classes virtuelles).
  • Les espaces numériques de travail (avec 58 millions de pages vues par jour).
  • Mais aussi #NationApprenante en lien avec les médias ou encore la plateforme Docaposte pour les familles en rupture numérique.

Conditions de la rentrée 2021 : une année la plus normale possible, tout en préservant la santé de chacun

  • A partir du 2 septembre, les élèves, vaccinés ou non, seront accueillis dans les écoles, collèges et lycées. Dans toutes les structures scolaires, c’est le protocole de niveau 2 qui s’appliquera (le niveau du protocole en Outre-Mer pourra être différent).
  • En Guadeloupe, Martinique, à Saint-Martin, Saint-Barthélémy et dans la partie en zone rouge de la Guyane, la rentrée scolaire est reportée au 13 septembre en raison de la gravité de la crise.
  • La rentrée à la Réunion et à Mayotte (au niveau 2) s’est bien déroulée.

Concrètement, ce protocole de niveau 2 prévoit 

  • Les cours en présentiel pour tous les élèves, de la maternelle à la terminale.
  • Les mesures sanitaires suivantes :
    • Port du masque obligatoire en intérieur pour les personnels et les élèves à partir de l’école élémentaire (droit commun en extérieur) 
    • Limitation du brassage par niveau obligatoire (notamment dans les cantines)
    • Maintien des mesures d’aération et de lavage des mains 
    • Désinfection des surfaces les plus touchées plusieurs fois par jour
  • Un protocole de contact-tracing exigeant
  • Enfin, les activités physiques et sportives sont autorisées en extérieur ainsi qu’en intérieur. En intérieur, absence de sports de contact et distanciation adaptée selon la pratique sportive

Professeurs, personnels, familles et élèves, un même objectif : tous vaccinés, tous protégés

  • Au-delà de la forte mobilisation estivale des élèves (57% des 12-17 ans primo-vaccinés fin août), dès le mois de septembre, des campagnes de vaccination seront mises en place pour les élèves (de plus de 12 ans) et les personnels qui ne seraient pas déjà vaccinés mais volontaires pour l’être.
  • A propos des professeurs, un sondage IPSOS réalisé entre le 10 et le 16 août montre que le corps enseignant est une nouvelle fois à la hauteur des enjeux de la crise. En effet, 89% des professeurs ont déclaré être ou bientôt être vaccinés :  78% d’entre eux ont terminé leur schéma vaccinal et 11% vont recevoir sa 2ème injection ou a pris un rendez-vous. Merci à toutes et à tous pour votre mobilisation pour faire de cette rentrée scolaire un moment paisible et le plus normal possible pour nos enfants et nos adolescents !

Focus questions fréquentes :

Pass sanitaire à l’école ?

NON, il n’y a pas de pass sanitaire pour venir à l’école, que ce soit pour les écoles ou tous les adultes (parents d’élèves compris). Le pass sanitaire peut en revanche être exigé lors de sorties scolaires dans les lieux qui accueillent du public non scolaire (musées…).

Un contact tracing exigeant pour chaque cas positif ?

  • Pour les écoles : Fermeture de la classe dès le 1er cas de Covid-19 et poursuite des apprentissages à distance (7 jours).
  • Pour les collèges et lycées : pour un cas de Covid-19 dans une classe, seuls les élèves « contact à risque » ne pouvant justifier d’une vaccination complète ou d’une immunité (ayant eu la Covid-19 au cours des deux derniers mois) devront s’isoler pendant 7 jours et suivre leurs apprentissages à distance. Les autres élèves poursuivent les cours en présentiel.

Des capteurs de CO2 comme outil pour lutter contre l’épidémie ?

Le Gouvernement souhaite généraliser la mise en place des capteurs de CO2, en partenariat avec les collectivités locales dont c’est la compétence. L’Etat apportera une aide à celles qui pourraient rencontrer des difficultés pour en acquérir.