Comme chaque lundi, je vous propose de retrouver l’ensemble de mes travaux et actualités de la semaine dernière via ce résumé en ligne : vote et débats dans l’hémicycle, commission culture et éducation, réunion de travail avec les membres du gouvernement, échanges avec des habitants des villes de ma circonscription, etc.

Lundi a été une journée passée à ma permanence à Livry-Gargan où j’ai reçu des habitants des villes de la circonscription venus échanger sur des sujets locaux comme nationaux. J’ai reçu notamment un collectif de parents d’élèves au sujet du protocole sanitaire en vigueur dans les écoles.

Pour rappel, mes équipes et moi-même nous tenons à votre disposition pour vous recevoir sur rendez-vous uniquement en raison du protocole sanitaire en vigueur. N’hésitez à nous contacter:

  • par mail permanence.stephaneteste@gmail.com
  • par téléphone 01 41 54 69 48

Mardi j’ai regagné l’Assemblée nationale pour y assister à différentes réunions et groupe de travail :

  • Réunion de groupe hebdomadaire pour balayer les sujets législatifs et les points liés à l’actualité
  • Séance de questions au gouvernement, empreinte d’émotion à la suite du décès tragique de notre collègue Oliver Dassault.
  • Audio conférence avec le préfet du 93 pour un point d’étape sur le plan de relance et ses perspectives
  • Audition du ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, que j’ai interpellé sur le manque de moyens de la médecine scolaire – sujet qui touche d’autres départements également.  En effet, selon un récent rapport parlementaire, notre département ne comptait que 24 médecins scolaires en 2018, soit un médecin pour 12 000 élèves alors que le taux d’encadrement.

La réponse du Ministre a été la suivante : au-delà des premières mesures de revalorisation pour rendre nos territoires plus attractifs, un travail de mutualisation des efforts est en cours. Il s’agira de créer des liens avec les PMI pour mieux assurer la visite médicale de nos élèves dont nous avons affirmés la nécessaire systématicité dans le cadre de l’Ecole de la confiance.

Mercredi, la journée a commencé par l’examen, en commission Culture et Education, de la proposition de loi visant à démocratiser le sport en France.

L’après-midi, au-delà de différents travaux et réunion auxquels j’ai participé depuis mon bureau de l’Assemblée Nationale, j’ai assisté, en tant que président du groupe d’amitié France-Turquie, à l’audition par visioconférence d’Hervé Magro, Ambassadeur de France en Turquie.

J’ai également participé, avec mes collègues députés de la majorité de la Seine-Saint-Denis, à un échange organisé par le cabinet du Premier ministre sur le sujet du plan de Relance et des nouvelles perspectives pour notre département.

Jeudi, je me suis rendu à Montfermeil pour la première sortie de la Caravelle Numérique, développée par l’association Cité Tech, sous la direction de Monia Maganda.

L’association avait été lauréate du Google Impact Challenge sur l’inclusion numérique en 2019. Lors de ce concours, plusieurs porteurs de projets venus de toute la France étaient venus présenter leur initiative. J’avais tenu à assister à la session de pitch final pour soutenir Monia Maganda, car oui, nos villes regorgent de talents et nous en sommes fiers.

Les objectifs de la Caravelle Numérique sont la découverte des outils numériques à travers des activités de type FabLab, la montée en compétences, et la mise en place de permanences de médiation numérique (accompagnement dans les démarches administratives) :

  • d’aller toucher les publics les plus éloignés du numérique et qui ne fréquentent pas forcément les lieux d’accueil existants.
  • de faire  la sensibilisation auprès du grand public sur l’impact du numérique: dématérialisation en 2022, opportunités de formation et d’emploi dans ce secteur en tension.
  • d’encourager les femmes et les jeunes à s’orienter vers les filières numériques.

En fin de journée j’ai participé à une réunion via vidéo conférence portant sur la proposition de loi visant à démocratiser le sport en France avant son examen en séance publique dans l’hémicycle.

Vendredi, la matinée a été placée sous le signe du sport comme la veille. J’ai participé par vidéo conférence à la 7ème séance plénière de l’INS (Institut national des sports), présidée par la ministre déléguée au Sports, Roxana Maracineanu, en présence des représentants habituels des associations de supporters. A l’ordre du jour :

  • Le sujet des discriminations dans les enceintes sportives
  • Le possible retour du public dans les stades – des concertations en cours pour élaborer un plan de retour du public

J’ai par ailleurs participé à la rencontre organisée avec la sous-préfète à la relance en charge depuis quelques semaines de ce dossier majeur pour notre département.