Comme chaque lundi, je vous propose de retrouver l’ensemble de mes travaux et actualités de la semaine dernière : commission culture et éducation, échanges avec des habitants des villes de ma circonscription, séances en hémicycle, etc.

Mais avant toute chose, j’aimerais adresser à nouveau ici mon indignation face aux violences qui ont eu lieu la semaine dernière : l’agression de Michel Zecler par des policiers est tout aussi indigne que le déchainement de haine qui s’est produit en fin de manifestation samedi contre les forces de l’ordre. Aucune violence ne peut être tolérée et toutes sont à condamner fermement et sans réserve.

Lundi, j’étais présent à ma permanence de Livry-Gargan pour échanger avec des habitants des villes de ma circonscription. L’occasion de faire le point avec mes équipes sur les rendez-vous à venir mais aussi le suivi des dossiers des habitants qui m’ont interpelé sur certains sujets locaux comme nationaux. La fin d’après-midi et la soirée ont été consacrés au début de la seconde lecture du projet de loi de finances de la sécurité sociale.

Mardi, avant de suivre le soir l’allocution télévisée du Président de la République dans le cadre de la crise sanitaire qui nous touche, j’ai participé aux réunions et travaux ci-dessous :

  • Réunion de groupe avec l’ensemble des députés de la majorité présidentielle à laquelle était présent le ministre Eric Dupont-Moretti
  • Commission interne avec la ministre Nathalie Elimas, en charge de l’éducation prioritaire
  • Après ces deux temps en visioconférence, j’ai regagné l’hémicycle pour le vote en première lecture de la loi sécurité avant de poursuivre la suite de l’étude du budget de la sécurité sociale (PLFSS) – étude dont les échanges vont se poursuivre une bonne partie de la nuit.

Mercredi, j’ai poursuivi bon nombre de réunions à distance dans le respect des règles sanitaires :

  • Commission culture et éducation : nous avons abordé l’examen du projet de loi pour assurer la conformité́ du droit français aux principes du code mondial antidopage et renforcer l’efficacité́ de la lutte contre le dopage
  • Point d’échange entre les membres du bureau de la  commission des affaires culturelles et de l’éducation, dont je suis le vice-président pour fixer le programme à venir de la commission
  • Dans le cadre du groupe de travail Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 : audition en visioconférence du préfet Lieutaud qui dirige les opérations de sécurité relatives aux Jeux Olympiques (sécurisation des sites, voies réservées, etc.)

Jeudi fut une journée de séance hémicycle , la journée étant consacrée à la niche parlementaire du groupe Agir ( chaque groupe dispose dans l’année, par rotation,  d’un temps réservé pour examiner des propositions de lois). J’ai notamment participé au vote d’une proposition de loi améliorant l’efficacité de la justice de proximité et la réponse pénale, complétant les mesures alternatives aux poursuites et simplifiant les règles de mise en œuvre du travail d’intérêt général.

En début d’après-midi, avec le groupe d’étude « Economie du sport », nous avons auditionné Maxime Saada, président du directoire du groupe Canal+, pour aborder notamment la question des droits TV de retransmission.

Vendredi, j’étais présent à ma permanence en circonscription, à Livry-Gargan. Comme déjà annoncé, en ces temps de confinement, je suis contraint de limiter les rendez-vous à ma permanence parlementaire. En revanche, toujours soucieux d’être à votre écoute, je vous invite à ne pas hésiter à me contacter par mail à l’adresse suivante  permanence.stephaneteste@gmail.com ou par téléphone à ma permanence parlementaire  01 41 54 69 48. Mon équipe et moi-même ne manquerons pas de vous répondre et organiser si besoin et dans le respect des règles sanitaires un rendez-vous plus approfondi à ma permanence parlementaire de Livry-Gargan. Par ailleurs l’accueil téléphonique reste maintenu.

J’ai également participé à une réunion téléphonique organisée régulièrement  par le préfet de notre département avec l’ensemble des élus. L’occasion de faire un point sur la situation sanitaire en Seine-Saint-Denis. Le taux d’incidence, qui était de 502 pour 100 000 début novembre, est retombé à 102 sur notre département, avec un taux de positivité qui s’élève à 14,3%. Le nombre de tests s’élève 40 000 par semaine : depuis le 13 mai un tiers de la population du 93 a  été testé au moins une fois. L’encourageante baisse de 15 % du taux d’occupation des lits (taux qui s’élève à 70 %) est certes un bon signal, mais nous devons continuer, ensemble, à être le plus vigilant possible, sans relâchement.

Dans le cadre de la stratégie de prévention contre la pauvreté, une deuxième aide exceptionnelle a été versée le 27 novembre. Elle concerne 168 500 foyers (400 000 personnes) pour un montant de 40,3 millions d’euros.  Cette aide exceptionnelle  s’adresse aussi aux jeunes de moins de 25 ans  et étudiants boursiers  avec une somme  de 1,5 million d’euros  pour un peu plus de 10000 d’entre eux.

Samedi, j’ai participé au séminaire organisé par le groupe avec l’ensemble des parlementaires de la majorité présidentielle. Le sujet à l’ordre du jour a été la laïcité et la lutte contre les séparatismes. Une seconde phase est programmée samedi prochain.