Comme annoncé, j’ai été testé positif à la COVID-19 il y a quelques semaines. Après avoir obtenu le feu vert médical, j’ai pu reprendre, mercredi dernier, mes activités aussi bien à l’Assemblée Nationale qu’en circonscription.

Avant de rentrer dans la présentation de mes activités de la semaine dernière via le résumé à suivre, je tiens à nouveau à vous adresser mes plus chaleureux remerciements pour tous vos messages d’encouragement et d’amitié que vous m’avez adressés alors que je venais de vous annoncer être positif au virus.

Merci à vous et surtout prenez soin de vous et vos proches.

Lundi et mardi, ne pouvant pas encore regagner ma permanence parlementaire, j’ai assuré le suivi des échanges avec les habitants, commerçants et associatifs des villes de ma circonscription (Clichy-sous-Bois, Coubron, Livry-Gargan, Montfermeil, Le Raincy, Vaujours) par téléphone et échanges mails. Pour rappel, il vous est possible de prendre rendez-vous par mail permanence.stephaneteste@gmail.com.

Mercredi, j’ai pu reprendre le chemin de l’Assemblée Nationale:

  • La matinée s’est déroulée en commission sur le sujet du numérique éducatif, qui est un prélude aux états généraux programmés en novembre.
  • Ensuite nous avons procédé en commission, en présence de Roselyne Bachelot, à l’examen du projet de loi relatif à la restitution de biens culturels à la République du Benin et celle du Sénégal. L’histoire ne se réécrit pas mais je salue ce choix culturel fort qui fait suite au discours présidentiel de novembre 2017 à Ouagadougou. Passer de la notion de réparation à celle de coopération, c’est ouvrir la possibilité d’accéder à son patrimoine historique. A noter, ce sujet sera d’ailleurs débattu en hémicycle cette semaine.
  • Enfin, la fin de journée s’est poursuivie en hémicycle de la loi ASAP (Accélération et Simplification de l’Action Publique) visant à simplifier les démarches des administrations, particuliers et entreprises. C’est par le biais de cette loi que nous avons porté collectivement un amendement facilitant la protection de droit de propriété, suite à l’affaire du squat de Théoule-sur-Mer qui avait ému et indigné à juste titre de nombreux citoyens. Le dispositif prévoit désormais d’étendre la notion de domicile aux résidences secondaires ou occasionnelles et d’engager rapidement les procédures d’expulsion.

Jeudi a eu lieu l’élection du bureau de la commission Culture et Education. Je suis fier et honoré d’avoir été réélu pour la deuxième année consécutive vice-président de la Commission des Affaires Culturelles et de l’Education à l’Assemblée Nationale par mes collègues députés. J’en mesure la responsabilité, vous pouvez compter sur mon engagement plein.

Plus concrètement : ce droit matérialise un soutien de l’État aux 8 à 11 millions d’invisibles, qui sont les acteurs de première ligne de la solidarité.

Vendredi est entré en vigueur le droit à un congé indemnisé pour les proches aidants. C’est une preuve supplémentaire de l’engagement du Gouvernement en faveur des aidants, dont le rôle est déterminant pour accompagner les personnes en perte d’autonomie.

Un congé de trois mois indemnisés :

  • Dès aujourd’hui, tous les aidants ont la possibilité de prendre des congés rémunérés : les salariés du secteur privé, les indépendants ainsi que les demandeurs d’emplois inscrits à Pôle Emploi pourront en bénéficier.
  • Cette mesure répond à la demande juste et légitime des aidants d’être davantage soutenus financièrement. C’est une preuve supplémentaire de l’engagement du Gouvernement en faveur des aidants, dont le rôle est déterminant pour accompagner les personnes en perte d’autonomie.
  • Ce congé, d’une durée maximale de 3 mois, pourra être renouvelé. Il va constituer un véritable soulagement pour toutes celles et tous ceux qui ont choisi de s’occuper d’un parent, d’un conjoint ou d’un enfant malade, en perte d’autonomie ou en situation de handicap.
  • Le montant de cette allocation est fixé à 43,83 euros par jour pour les personnes vivant en couple et 52,08 euros par jour pour une personne seule.
  • En février 2020, le Président de la République a annoncé une ambition forte : l’inconditionnalité de l’accompagnement. Pour parvenir à cet objectif, le projet « 360 » a été lancé dans chaque territoire et permet de faire travailler ensemble établissements et services médico-sociaux, collectivités, associations et citoyens.
  • En 6 mois, 63 communautés dites « 360 » ont été constituées à l’échelle départementale. Elles s’adressent autant aux personnes en situation de handicap qu’à leurs proches aidants et peuvent être contactées grâce à un numéro de téléphone unique.

Ce nouveau dispositif permet :

  • Plus de simplicité pour les personnes et les aidants.
  • Plus de proximité pour trouver de solutions près de chez eux.
  • Plus de rapidité pour apporter des réponses dans l’urgence.
  • Plus de compétences mobilisées pour trouver de nouvelles solutions d’accompagnement.
  • Plus d’adaptabilité face au contexte de crise.

Ce weekend, j’ai été très heureux d’avoir remis au directeur du magasin Carrefour Rosny-Sous-Bois au nom de la représentation nationale, la médaille de l’Assemblée nationale. En effet, au plus fort de la tension hospitalière pendant le confinement, avec le Docteur Tony Rahme nous avions sollicité les grandes enseignes de distribution du secteur.

Enfin, la semaine s’est terminée sur une note sportive avec la Coupe de France qui était de sortie au stade Henri Vidal où l’équipe de Fleury, National 2 ( 4ème échelon national), est venue s’imposer 2-1 face au FC Montfermeil. Belle prestation des locaux qui avaient ouvert le score.