La semaine passée a été marquée par de nombreuses avancées importantes sur des sujets qui font partis de ceux au cœur de mon engagement à vos cotés : éducation, environnement, respect et promotion de la vie locale.

Retrouvez l’ensemble de ces actions et travaux dans ce résumé.

Par ailleurs, et comme vous le savez, je me tiens à votre disposition pour échanger plus en détails sur ces nouvelles :

  • sur rendez-vous à ma permanence située à Livry-Gargan (téléphone : 01 41 54 69 48)
  • par mail : permanence.stephaneteste@gmail.com)

D’ici là, je vous souhaite une bonne lecture !

Comme chaque lundi, j’étais à ma permanence pour recevoir, dans le respect des règles sanitaires en vigueur, des habitants et acteurs locaux des villes de ma circonscription. Ces échanges sont au cœur de mon engagement et nourisse les sujets que je défends en tant que député de la majorité à l’Assemblée Nationale.

Mardi et Mercredi, un pas important a été fait sur le volet Education. En effet, la proposition de loi créant la fonction de directeur d’école, sur laquelle je me suis beaucoup investi en faisant adopter notamment 4 amendements entre les travaux en commission et les débats en séance, a été adoptée en séance publique.

Pour rappel, les directeurs d’école sont des enseignants qui, dans 85% des écoles, assurent des responsabilités de direction en plus de leur charge d’enseignement, avec un pouvoir de décision limité et avec une charge supplémentaire de travail qui s’accroit au fil du temps.
La crise sanitaire a de nouveau montré le rôle primordial des directeurs d’école en assurant notamment la mise en œuvre de la continuité pédagogique et la gestion de l’accueil des enfants durant le confinement mais aussi pendant la phase de déconfinement avec la mise en place des protocoles sanitaires. Il était donc temps de reconnaitre les missions et responsabilités des directeurs d’école.


Cette proposition de loi est le fruit de nombreuses consultations et rencontres avec les acteurs et experts en la matière menées durant plus de deux ans par les députés engagés sur ce sujet. Elle a également évolué lors de nos débats pour intégrer de nouvelles demandes et attentes.
Ainsi, elle vise à améliorer les conditions d’exercice du métier de directeur d’école et à reconnaitre cette fonction essentielle au bon fonctionnement des écoles tout en leur permettant d’être mieux formés et mieux accompagnés.

Bilan de nos travaux en commission :
✔️125 amendements ont été examinés
✔️16 amendements ont été adoptés dont 5 amendements de la rapporteure et 2 amendements de groupe.

Résultats de nos échanges en Séance :
✔️196 amendements ont été examinés
✔️32 amendements ont été adoptés dont 2 amendements du gouvernement, 2 amendements du groupe LaREM et 11 amendements de la rapporteure.

La proposition de loi créant la fonction de directrice ou de directeur d’école a été adoptée, en séance publique, le 24 juin, par 55 voix pour, 6 contre et 11 abstentions (pour LaREM, MODEM, Agir, EDS).

En voici les principales mesures
Les avancées introduites par ce texte permettent désormais :
• D’affirmer les missions essentielles des directeurs d’école et en les complétant d’un pouvoir d’entériner les décisions prises par le conseil d’école et d’une délégation de compétence de l’autorité académique pour le bon fonctionnement de l’école dont ils ont la direction
• De créer une fonction de directeurs d’école avec la consécration des décharges dans la loi, l’instauration de décharges spécifiques en fonction des spécificités de chaque école
• De veiller à ce qu’une offre de formation dédiée leur soit proposée tout au long de leur
carrière
• D’instaurer la possibilité pour le directeur d’école de proposer à l’inspecteur de l’éducation
nationale des formations spécifiques à son établissement, suite à une consultation préalable du conseil des maîtres
• De mettre en place une aide administrative et matérielle financée par l’État ou les communes ou leurs regroupements, avec un engagement fort du ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer pour une effectivité dès la rentrée de septembre
• De créer un référent « direction d’école » au sein de chaque direction des services départementaux de l’éducation nationale (DSDEN) pour les aider et les soutenir dans leurs missions
• De prévoir que le directeur d’un établissement scolaire puisse, en sus de ses fonctions, et sous réserve de son accord, être chargé de l’organisation du temps périscolaire par convention conclue avec la commune ou le groupement de communes dont relève l’école
• D’alléger les tâches administratives des directeurs en lien avec les élections des représentants des parents d’élèves grâce au vote électronique
• De clarifier la procédure du plan particulier de mise en sécurité (PPMS) qui serait confié à des personnels compétents en matière de sécurité, le directeur ayant juste à le compléter si nécessaire

Jeudi, je me suis réjoui de la conclusion quant au devenir des carrières de l’Ouest. Dossier que je suis depuis plus d’un an maintenant et sur lequel je me suis énormément engagé pour faire entendre les demandes et attentes du collectif de riverains, notamment du Raincy, inquiets qui s’étaient très vite mobilisés. J’ai d’emblée soutenu leur démarche en participant à leurs actions de mobilisation et en faisant venir sur place la ministre Emmanuelle Wargon.

Je salue la ville de Gagny pour sa décision : elle va se porter acquéreur du terrain des carrières de l’Ouest ( appelées aussi carrières Marto ) en vue d’y réaliser un parc paysager et un vaste espace naturel. Cela mettra un terme à l’insensé projet immobilier peu respectueux de l’environnement et du développement de la vie locale.

Bravo donc au Collectif des carrières de l’Ouest et à Endema 93 pour cette mobilisation sans faille et le suivi actif et vigilant de ce dossier !

Vendredi , à outre des rendez-vous à la permanence, à l’occasion d’un moment convivial en l’honneur des enseignants retraités ou partant sous d’autres cieux après plusieurs années au service des écoliers clichois, j’ai eu le grand plaisir de remettre la médaille de l’Assemblée Nationale à Joelle Vuillet élue depuis 1995 et adjointe au maire en charge des affaires scolaires à Ville de Clichy-sous-Bois depuis 2001. Le maire Olivier Klein lui a remis la médaille de la ville. Un grand merci à elle pour sa disponibilité, son sens de l’écoute et son efficacité!