J’étais invité mardi 19 novembre au Google Impact Challenge dont le but est de récompenser les initiatives locales permettant à tous l’accès au numérique. L’objet de ma présence à cet événement était triple : connaître des initiatives locales inspirantes pour nos territoires, découvrir une autre facette de ce géant Google, encourager une femme engagée de Clichy-sous-Bois finaliste de cette compétition.

L’accès au numérique : où en sommes-nous ?

Avant toute chose il est important de rappeler certains chiffres :

  • 17% des français n’ont pas accès au numérique
  • 90% des emplois nécessitent des compétences numériques de base
  • seulement 31% des personnes peu qualifiées ont un niveau suffisant de compétences numériques pour accéder à un travail
  • 500 000 personnes en situation de handicap sont sans emploi par manque de formation adaptée sur les sujets du numérique

Au regard de ces quelques rappels, nous ne pouvons que nous accorder sur le fait qu’il important aujourd’hui continuer à travailler pour permettre au plus grand nombre d’accéder au monde du numérique et ce, au-delà de la simple utilisation des réseaux sociaux. C’est pourquoi Google a développé deux programmes :

  • Les ateliers Googles : développer et mettre en place sur tout le territoire des ateliers physiques autour de l’accès au numérique dont les missions sont de former et accompagner tous les jours celles et ceux qui ont besoin d’être aidés sur ces sujets dans leur quotidien
  • Google Impact Challenge : promouvoir et encourager les associations œuvrant sur le sujet de l’accès au numérique en les mettant en lumière via un concours national. Ce concours se fait en partenariat avec deux autres organisations qui sont La Ruche et French Impact

Focus sur le Google Impact Challenge

Ce concours est un appel à projets qui seront financés à hauteur de 3,3 millions d’euros. Ce concours est ouvert tous les acteurs du monde associatif et de l’économie sociale et solidaire.

Les grands vainqueurs de ce concours sont déterminés au travers de votes via un site en ligne dédié permettant de sélectionner les finalistes qui eux passeront devant un jury final. Les récompenses sont alors les suivantes :

  • Le Prix du Public qui remporte 600 000 €
  • 4 Prix du Jury (3ème Prix du Jury ex-aequo) qui remportent chacun entre 400 000 et 600 000€
  • Le Prix Spécial remis par Marlène Schiappa, Secrétaire d’État auprès du Premier Ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, qui remporte 200 000 €

Les 4 autres lauréats ont reçu 150 000 € chacun pour récompenser leurs initiatives

Parmi les finalistes … une fierté clichoise !

Parmi les 10 finalistes de cette édition, voici les projets récompensés :

Bravo à tous les finalistes et plus particulièrement à Cité Tech porté par Monia Maganda, femme engagée de Clichy-sous-Bois, une de mes anciennes élèves, qui a remporté le prix spécial du jury remis par Marlène Schiappa.

Son projet : des Fablabs mobiles visant à proposer des actions de proximité afin de toucher les publics éloignés du numérique. Cité Tech, le nom de ce projet global, veut accompagner les personnes exclues du numérique et leur faire découvrir ses multiples opportunités grâce aux “fablabs mobiles”, des camions où seront proposés : des ateliers d’acculturation numérique, des ateliers de découverte et d’initiation à la fabrication numérique (impression 3D, robotique-électronique, etc.). Cité Tech mettra aussi à disposition un point d’accès Wifi et des permanences d’aide à la réalisation de démarche en ligne. Avec la création de trois fablabs mobiles, Cité Tech souhaite renforcer les connaissances numériques de 3000 personnes par an.