Comme souvent, le début de la semaine dernière a été consacré à des rendez-vous pris à ma permanence parlementaire de Livry-Gargan. J’attache énormément d’importance à ces moments précieux d’échange, avec les habitants de ma circonscription, lors desquels de nombreux sujets sont abordés : droit au logement, accès aux services publics, éducation, etc.

La suite de la semaine a été en grande partie consacrée à des travaux et réunions de groupe à l’Assemblée Nationale.

La journée de mardi a ainsi été articulée comme suit :

  • Réunion de groupe La République en Marche
  • Réunion de la commission affaires culturelles dont je suis le vice-président
  • – Intervention en séance à l’Assemblée Nationale sur des amendements visant à établir une plus large protection juridique pour les femmes victimes de violence, et ce quelle que soit la nature de la relation dans laquelle elles peuvent être (mariage, concubinage, etc.)

La fin de journée a été l’occasion de travailler sur un sujet trop peu discuté et pourtant si répandu : les punaises de lit. Après avoir disparu de l’hexagone dans les années 50, ce véritable fléau a fait son grand retour et la Seine-Saint-Denis n’est pas épargnée. Les punaises de lit, qui mesurent entre 5 et 7 mm et peuvent pondre 7 à 9 œufs par jour, ne cessent aujourd’hui de proliférer et sont très difficiles à éliminer. Dans ce contexte, une opération inédite va être menée en France et plus spécialement en Seine-Saint-Denis, sur la base d’un test mené sur la ville de Stains. Une méthode expérimentale qui combine chambre froide et traitement à la vapeur sèche. L’hôpital Avicenne a même été sollicité pour mettre en place un protocole scientifique pour vérifier l’efficacité du processus de décontamination.

Ma journée de mercredi a quant à elle été organisée comme suit :

  • Audition relative à la création du Centre national de la musique
  • Groupe d’étude sport sur le budget 2020 avec l’audition de Dénis Masséglia président du CNOSF et de plusieurs présidents de fédérations
  • Échanges avec Jean-Michel Blanquer
  • Suite et fin de l’examen de loi Bioéthique qui sera votée la semaine prochaine.

Jeudi, entre différentes réunions de travail, j’ai reçu à l’Assemblée Nationale, l’ONG portant le projet Imagine Ecole. Ce projet vise l’épanouissement des jeunes générations via leur implication et la découverte de leur capacité à agir pour une société plus inclusive et plus durable. Pour cela ils proposent un parcours d’apprentissage du vivre ensemble avec pour objectif d’éveiller à la conscience citoyenne et aux notions de responsabilités individuelles et collectives.

Leur programme pédagogique prend place dans les établissements scolaires volontaires et se déroule tout le long de l’année scolaire, en trois temps :

  • Le déploiement du kit pédagogique “Inspiration” qui incite les participants à créer une
  • cohésion de groupe, notamment via la découverte de valeurs communes
  • Le déploiement du kit pédagogique “Action” durant lequel les participants pensent et construisent leur projet collectif de façon guidée, à l’aide de supports méthodologiques
  • de gestion de projets
  • La réalisation du projet menée conjointement avec les acteurs du tissu associatif local

J’ai fini la semaine comme je l’ai commencé, à savoir en étant présent à ma permanence parlementaire en circonscription. En fin de journée je me suis rendu à la réunion départementale La République en Marche organisée à Villepinte. Toute l’équipe était réunie pour saluer le travail de notre référent Alexandre Aidara et de son équipe qui passaient le flambeau à Eléonore Pelle, nouvelle référente du département. Ce moment fort en émotion a été aussi l’occasion d’échanger sur des sujets très structurants pour les mois à venir : l’organisation des municipales sur le département.

Enfin, je profite de ce temps pour vous faire part du lancement de ma Newsletter de député.

Comme vous le savez, je me suis toujours engagé à être transparent sur mes actions sur le terrain et mes missions à l’Assemblée Nationale.

A travers mes communications sur les réseaux sociaux, mon site internet, mes lettres semestrielles distribuées dans vos boites aux lettres et lors des rendez-vous pris à ma permanence, j’attache une grande importance à partager mon activité et les actualités du parlement.

Pour aller toujours plus loin dans ce sens, j’ai décidé de mettre en place une Newsletter qui vous sera envoyée par mail chaque début de mois et retracera les temps forts du mois précédent. Ce nouveau temps de partage sera l’occasion d’approfondir avec vous certains sujets.

Si vous souhaitez recevoir ma newsletter, n’hésitez pas à nous l’indiquer en écrivant à l’adresse mail suivante : permanence.stephaneteste@gmail.com