En cette semaine de rentrée scolaire, j’étais lundi présent à l’école maternelle Jean Jaurès, établissement dans lequel sera mis en place cette année à titre expérimental le dédoublement en grande section, tout comme dans les écoles maternelles du Chêne Pointu 1 et 2.

Je me suis rendu ensuite à l’école Paul Vaillant Couturier à Clichy-sous-Bois pour accueillir, aux côtés d’Olivier Klein, monsieur le ministre Julien Denormandie. Chaque année, un accueil tout particulier, en chanson, est réservé par l’ensemble des élèves aux classes de CP pour leur arrivée dans la « grande école ». A cette occasion, ces derniers ont pu échanger avec le ministre et ont reçu une trousse qui leur a été offerte par la ville.

Cette journée de rentrée scolaire a également été l’occasion d’échanger avec les élèves, des professeurs de classes dédoublées, des parents d’élèves pour avoir leurs retours sur l’ensemble des mesures mises en place depuis 2 ans, notamment le dédoublement des classes.

Rappelons que le dédoublement des classes de CP en REP+ a commencé en septembre 2017 et a bénéficié à 60 000 élèves durant l’année scolaire 2017-2018. Cette mesure s’inscrit dans la priorité donnée à l’école primaire par le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse : 100% des élèves doivent maîtriser les enseignements fondamentaux à la sortie de l’école primaire (lire, écrire, compter et respecter autrui). Les premiers résultats du dédoublement des CP en REP+ sont positifs : moins de bruit, temps de concentration facilité, possibilité de détecter plus rapidement les difficultés des élèves.

Le Grenelle contre les violences faites aux femmes a été lancé le mardi 3 septembre. Les femmes victimes de violences peuvent contacter le 3919. Ce numéro de téléphone est gratuit et anonyme. Il a un rôle d’écoute, d’information et d’orientation est accessible 7 jours sur 7 (de 9h à 22h du lundi au vendredi et de 9h à 18h les samedis, dimanches et jours fériés). Ce numéro garantit l’anonymat des personnes appelantes mais n’est pas un numéro d’urgence comme le 17 par exemple qui permet pour sa part, en cas de danger immédiat, de téléphoner à la police ou la gendarmerie.

A cette occasion, j’ai assisté, aux côtés du ministre Julien Denormandie et d’Olivier Klein, aux échanges qui ont eu lieu au commissariat de Clichy-sous-Bois sur le sujet des violences faites aux femmes avec les acteurs de terrain (commissariat, associations, professionnels de la santé, les élus, etc.) : témoignages des acteurs présents sur leur quotidien, retours sur les procédures mises en place (accueil des victimes, signalement, stage de violences conjugales, lien avec le procureur référent, etc.), présentations des besoins (délais d’attente pour la réponse pénale, hébergement, sensibilisation à faire auprès des jeunes, etc.).

Cette semaine de rentrée scolaire fut également l’occasion de revenir sur la mise en place des « cités éducatives ». En effet, le Président de la République a placé l’enjeu éducatif au cœur de l’émancipation de la jeunesse des quartiers populaires. Ainsi, sur proposition des ministres concernés, le gouvernement a décidé́ de proposer la mise en place de « cités éducatives »: élaborer et déployer une stratégie éducative ambitieuse, bâtir un écosystème de coopération des acteurs éducatifs autour de l’Ecole.

Dans ce contexte, j’étais jeudi matin aux côtés des ministres Jean-Michel Blanquer et Julien Denormandie, et du maire Olivier Klein qui nous recevait à Clichy-sous-Bois au sein du collège Romain Rolland. Ce collège coordonnera ce nouveau dispositif qui concerne tous les établissements scolaires de la ville.

Vendredi, nous sommes revenus sur le sujet des stages de 3ème avec Julien Denormandie et Olivier Klein au lycée Alfred Nobel. 33000 stages ont été proposés sur la plateforme l’an passé pour les collégiens en REP et REP +. Retour d’expérience et pistes d’amélioration avec élèves, parents, professeurs et équipes de direction. Beaucoup d’élèves ont pu bénéficier de belles expériences au sein des groupes TF1, LVMH, Vinci, à l’Elysée, Matignon ou des ministères.

En fin de journée, je me suis rendu à la bibliothèque de Livry-Gargan où était consacrée une exposition sur Raymond Meyer, compagnon de la Libération. Bravo à l’association des Collectionneurs de Gargan Livry (CGL) et son président Gilles Cuillery pour la mise en avant de ce résistant de la première heure, en présence de ses filles.

Au Raincy, à Clichy-sous-Bois, à Coubron, Montfermeil, Vaujours et Livry-Gargan, le weekend a été consacré au forum des associations – l’occasion d’échanger avec de nombreux acteurs locaux.

Dimanche fut marqué par le 75ème anniversaire de la libération de Coubron et hommage au soldat américain décédé sur la commune ainsi qu’aux résistants Coubron ans de l’ombre par le Maire Ludovic Toro en présence des jeunes du conseil communal.