Lundi, j’assistais au discours fort fait par le Président de la République à l’ensemble des députés de la majorité. L’occasion de rappeler les principes fondamentaux auxquels chacun de nous devons être attentifs :

  • Ancrage à travailler sans relâche
  • Calendrier des réformes à respecter
  • Prudence à avoir vis-à-vis d’une quelconque arrogance qui pourrait mener à l’immobilisme

Mardi matin, j’accueillais les élèves du collège Doisneau de Clichy-sous-Bois pour une visite de l’Assemblée Nationale. Fonctionnement de l’institution, travail des parlementaires, organisation des commissions… la visite avait à peine commencé et les questions des élèves étaient déjà nombreuses. Ces visites montrent toujours à quel point l’intérêt vis-à-vis du fonctionnement de notre république est déjà bien présent chez nos jeunes.

Au-delà des visites organisées à l’Assemblée Nationale avec des établissements de la circonscription,

j’attache une grande importance à multiplier les temps d’échanges avec les élèves de nos villes (Clichy-sous-Bois, Coubron, Montfermeil, Livry-Gargan, Le Raincy, Vaujours). Raison pour laquelle, je me rendrai très prochainement dans la classe de ces élèves pour les aider à approfondir leur connaissance des institutions de notre République.

La journée s’est poursuivie par l’adoption de la loi Mobilités portée par notre majorité La République en Marche !

Son objectif est de garantir à tous un accès à un service de transport plus efficace, plus propre et plus accessible. Concrètement, il s’agit de :

  • Donner plus de compétences et de financement aux collectivités pour gérer les mobilités du quotidien
  • Accorder la gratuité des transports en commun pour les accompagnateurs des personnes en situations de handicap
  • Apporter des solutions alternatives à la voiture individuelles sur 100% du territoire
  • Mettre en place une hausse de 40% des investissements de l’Etat pour améliorer les transports du quotidien (soit 13,4 Mds euros jusqu’e 2022)

Enfin, je finissais la journée par l’inauguration à Clichy-sous-Bois d’un centre de santé allée Maurice Audin en bordure de tramway avec le maire de la ville, monsieur Olivier Klein. Une offre de santé supplémentaire en médecins généralistes et dentistes bienvenue dans un département carencé.

Mercredi a été sous le signe de la culture et de l’éducation avec :

  • Audition en commission de la présidente de France Médias Monde qui émet dans 180 pays et contribue au rayonnement de la francophonie dans le monde.
  • Réunion de travail sur un projet de loi trans-partisan sur les enjeux environnementaux dans l’enseignement supérieur.
  • Vote à l’unanimité de la loi créant le Centre National de la Musique: un pas supplémentaire vers une maison commune au service des artistes et de la création.

La fin de semaine a été consacrée à différents événements en circonscription :

Tout d’abord : au stade Tabarly pour assister aux remarquables prestations du FC Montfermeil en U14 contre Argenteuil et U15 contre le Racing.

J’ai également été présent à l’occasion de la chaîne humaine organisée par le Collectif Carrières de l’Ouest pour sauvegarder cet espace naturel. Près de 300 riverains étaient mobilisés hier (dimanche) à cette occasion.

Pour rappel, il s’agit d’un vaste projet immobilier sur Gagny, appelées aussi « Carrières Marto» qui soulève des inquiétudes légitimes auprès des habitants de la ville du Raincy. Le comblement de ces carrières et de ce terrain pollué verrait la construction de quelques milliers de logements et ce au détriment d’un espace vert. Ce projet semble disproportionné et non adapté à ce territoire déjà fortement urbanisé. J’ai déjà eu l’occasion d’alerter avant l’été le sous-préfet et le préfet et j’ai été à l’origine d’une rencontre entre les représentants de l’état et le collectif opposé à ce projet afin que nous puissions dégager une solution alternative et satisfaisante. J’ai également saisi le ministre de la transition écologique et solidaire sur ce projet. Madame la secrétaire d’État Emmanuelle Wargon s’était alors déplacée pour visiter le site concerné et échanger avec le collectif citoyen.