Lundi matin, j’ai assuré plusieurs rendez-vous à ma permanence parlementaire puis j’ai participé à un déjeuner de travail avec Pierre-Yves Martin, Maire de Livry-Gargan, afin de faire un point sur les dossiers de la commune. L’après-midi et le soir, j’étais présent dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale pour l’examen de la proposition de loi créant un Centre National de la Musique. Maintes fois repoussé depuis 2011, ce projet vise à défendre la diversité artistique et à faire rayonner la musique française.

J’ai pris part, mardi matin, à un petit déjeuner de travail au Ministère des Transports avec Elisabeth Borne dans le cadre de la future loi Mobilités qui sera examinée cette semaine en commission. J’ai ensuite assisté à la réunion du groupe La République en Marche en présence de Nathalie Loiseau, tête de liste LREM aux élections européennes. Après la traditionnelle séance de questions au Gouvernement, nous avons examiné la loi visant au renforcement de l’accompagnement des jeunes majeurs vulnérables vers l’autonomie.

Mercredi, j’ai participé aux cérémonies de commémoration du 8 mai 1945 à Clichy-sous-Bois et Livry-Gargan. Ce fut l’occasion de rendre hommage à toutes les victimes civiles et militaires de ce terrible conflit qui a fait plus de 50 millions de victimes dans le monde.

Dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale, nous avons examiné plusieurs propositions de loi du groupe Modem ce jeudi. Au programme : engagement associatif, reconnaissance des proches aidants, droits voisins de la presse et pré enseignes. En fin de journée, j’ai participé, à la Préfecture de Bobigny, à une réunion sur le thème de l’éducation en présence de l’Inspecteur d’Académie. Cette réunion s’effectue dans le cadre des groupes de travail créés à la demande du Premier Ministre et coordonnés par le Préfet de la Seine-Saint-Denis.

J’étais présent, vendredi matin, à l’Assemblée Nationale pour l’examen du projet de loi relatif à la restauration de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris.
L’après-midi, j’ai rencontré le nouveau préfet de la Seine-Saint-Denis à ma permanence parlementaire. Nous avons pu évoquer certains dossiers relatifs à notre circonscription. En fin de journée, j’ai participé, à Clichy-sous-Bois, à la commémoration de l’abolition de l’esclavage en présence du maire, Olivier Klein et de plusieurs élus. La date du 10 mai correspond à la date d’adoption en 2001 par le Parlement de la loi Taubira « reconnaissant la traite négrière transatlantique et l’esclavage ».

Samedi, je me suis rendu aux Journée portes ouvertes du lycée Fenelon situé à Vaujours. Ce fut l’occasion de découvrir les travaux de l’année présentés par les élèves et leurs professeurs que ce soit au lycée général ou au lycée du paysage et de l’environnement.

Dimanche, j’ai échangé avec les Raincéens sur le programme de la liste Renaissance dans le cadre des élections européennes du 26 mai prochain. Des échanges riches et intéressants sur l’Union européenne et sa nécessaire réorientation.