Lundi matin, j’ai participé, avec les jeunes de Clichy-sous-Bois, au lancement de la Semaine Olympique et Paralympique puis j’ai reçu à ma permanence parlementaire plusieurs habitants de notre circonscription. En fin d’après-midi et le soir, j’ai assisté à la réunion organisée dans le cadre du Grand débat national par le Président de la République, Emmanuel macron, à Evry-Courcouronnes. Ce fut notamment l’occasion de parler emploi-formation, transports en commun, logement, vie associative avec les maires d’Ile de France et les acteurs associatifs.

Mardi, j’ai pris part à la séance de questions au Gouvernement puis au vote de la « loi anti-casseurs » avant de me rendre au dîner annuel du Conseil de Coordination Arménienne de France (CCAF). Le soir a eu lieu dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale le débat sur le rôle de l’Etat en Seine-Saint-Denis. 4 ministres étaient présents, signe que le rapport qui pointe 40 ans de défaillances est une priorité. J’ai rappelé que l’un des problèmes dont souffre la Seine-Saint-Denis est le manque d’attractivité et ai insisté sur le besoin de développer des politiques publiques pour renforcer l’attractivité de ce territoire. 

Mercredi matin, en commission des affaires culturelles et de l’éducation, je suis intervenu sur le rapport d’évaluation de la loi visant à protéger les sportifs de haut niveau à sécuriser leur situation juridique et social afin de demander la possibilité d’étendre le premier contrat professionnel de 3 à 5 ans dans l’intérêt des sportifs et des clubs. J’ai ensuite assisté à la traditionnelle séance de questions au Gouvernement puis à une réunion de travail sur la proposition de loi relative à la création d’un fonds de soutien à la création artistique.

Jeudi matin, après plusieurs rendez-vous en circonscription, j’ai accompagné aux côtés du maire, Olivier Klein, à Clichy-sous-Bois, Alexandra Louis, députée des Bouches-du-Rhône, qui travaille sur une mission concernant les copropriétés dégradées et la lutte contre l’habitat indigne. L’exemple du travail fourni à Clichy-sous-Bois peut être une réelle inspiration pour travailler et avancer sur ces sujets.

J’étais présent vendredi en Sous-Préfecture du Raincy pour la cérémonie de remise des décrets de naturalisation. C’est toujours un honneur et un plaisir d’accueillir de nouveaux citoyens dans la communauté nationale. L’après-midi, j’ai assuré mes permanences de parlementaire dans mon local situé à Livry-Gargan.

Ce week-end, j’ai longuement travaillé sur le projet de loi relatif à l’école de la confiance qui va être examiné cette semaine à l’Assemblée Nationale. J’interviendrai sur plusieurs sujets dont la création des Etablissements publics locaux d’enseignement international (EPLEI), la formation initiale des professeurs ou le rôle des assistants d’éducation.