Lors de l’examen en nouvelle lecture de la proposition de loi du groupe LaREM relative à la lutte contre la manipulation de l’information (fake news), je suis intervenu à la tribune de l’Assemblée Nationale dans le cadre de la discussion générale.

J’ai rappelé tout d’abord la nécessité de légiférer sur ce sujet au regard des nombreuses dérives que l’on a pu constater au cours des récentes campagnes électorales dans notre pays.

Ainsi, cette proposition de loi poursuit plusieurs objectifs destinés à adapter notre législation dans un contexte d’information permanente : 

– d’une part, le renforcement de la régulation, indispensable pour veiller au pluralisme et à l’honnêteté des informations notamment en période électorale. 

– d’autre part le développement de l’éducation aux médias, via la formation au développement d’un sens critique vis-à-vis des informations diffusées sur Internet

Je salue la mesure visant à renforcer l’éducation aux médias à l’école. Les études le prouvent : les 15-34 ans ayant reçu des cours d’éducation aux médias et à l’information ont davantage tendance à vérifier les informations.

Le texte qui doit désormais être examiné par le Sénat devrait être adopté définitivement d’ici la fin de l’année 2018.

Retrouvez mon intervention en vidéo :