Comme chaque lundi, j’ai reçu de nombreux habitants de notre territoire à la permanence parlementaire située à Livry-Gargan. Manque de places en structures adaptées pour enfants handicapés, médecine scolaire, cotisation des entreprises, plateforme d’orientation Parcours sup’, furent entre autres au cœur des discussions.

Mardi matin, j’ai accompagné Brune Poirson, secrétaire d’état auprès du ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, lors de sa visite ministérielle à Pantin, au siège l’entreprise Lemon Tri / Lemon aides. Cette dernière propose des solutions innovantes, incitatives et solidaires pour recycler plus et mieux. Lemon Tri propose un service clé en main de recyclage en installant des machines dans des lieux de forte consommation ( entreprises, gares, aéroports, centres commerciaux…) pour trier les emballages de boisson. Le trieur est récompensé par un bon d’achat qu’il peut transformer en don associatif. Un bel exemple d’économie circulaire et solidaire !!! J’ai ensuite participé à la réunion du groupe La République en Marche à l’Assemblée Nationale puis à la traditionnelle séance de questions au gouvernement. En fin de journée, je me suis rendu avec les membres de la commission des Affaires culturelles et de l’éducation à la Philarmonie de Paris pour une visite de ce lieu d’excellence mais aussi de démocratisation de la musique.

Mercredi, j’ai participé aux deux réunions conjointes de la commission des Affaires culturelles et de la commission des Affaires sociales dans le cadre de la journée consacrée au thème de la pauvreté à l’école. Lors de la première réunion, nous avons auditionné 3 interlocuteurs, Mme Grard, vice présidente d’ATD Quart Monde, Mme Decker, directrice d’école à Bobigny et M. Delahaye, Inspecteur général honoraire de l’Education Nationale auteur d’un rapport de grande qualité sur le sujet. Je suis intervenu sur le lien entre précarité des conditions de logement et fréquentation scolaire voire déscolarisation. Lors de la seconde audition, j’ai interrogé les ministres de la Santé et de l’Education sur les problèmes de carence en médecine scolaire. C’est un problème national, accru en Seine Saint Denis. Le soir, j’étais présent dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale pour défendre le projet de loi sur la protection des données personnelles.

Jeudi et vendredi, nous nous sommes rendus à Bruxelles avec une délégation de la commission des Affaires culturelles et de l’éducation pour évoquer différents sujets européens et français. En déplacement à la Commission européenne, nous avons pu avoir de riches échanges. Il fut question du marché unique du numérique mais aussi du programme Erasmus +. Après une rencontre avec la représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne, le vendredi fut consacré à la politique européenne de prévention de la radicalisation ainsi qu’à la stratégie européenne contre «les fausses informations». Le Président de la République souhaite légiférer sur ce que l’on appelle communément les «Fake News» et le Ministère de la Culture travaille sur ce sujet.